Marcha ò far

Lu darnier « conte zen » dins un postage qua'iment automatique, lu temps de l’estiu. Un jorn, un monge diguet au Zhaozhou (Jōshū) : « Vene d’intrar dins la comunautat dau vòstre monasteri, vos pregue, Mestre, de me balhar ‘n’instrucci’. » Zhaozhou li damanda : « Mangetes ton bolhon de riz. » « V-òc-es » quò disset … Lire la suite de Marcha ò far

Publicités