Pòde pas i creire — Fukushima, Nagasaki, Hiroshima, haiku & tanka

« La boule de feu bleu
sur le moment je n’en vis
que la beauté !

73884 atomisés morts
je ne le sus qu’après »

Oyama Takami

L’eideia d’aqueu libreton deguet neisser passat l’auvarí de 2011. Per beucòp de monde, l’istòria tornava coma ‘na redita per los dau Japon. Mai Fukushima, qu’eria la tresesma vetz que l’atòme marcava ‘queu païs.

I aguet daus poëtas per « dire » Hiroshima o Nagasaki, per dire la tragedia daus jorns, per parlar daus malürs daus temps d’apres.

Fukushima marquet los esperits, e i aguet dau monde per « dire » un còp de mai.

Les magnolias blancs
ondoient dans le ciel nocturne —
Encore les secousses secondaires !

Shirasawa Yoshiro

Los haiku & tanka persentats dins lu libre son de legir emai semblessen estre clafits de desdich boirat de fatalitat ; son maitot de las cridadas, belas, per brandilhar las nòstras conscienças.

https://i0.wp.com/www.editions-brunodoucey.com/wp-content/uploads/2018/08/Je-ne-peux-le-croire_300dpi.jpg?resize=230%2C300&ssl=1


Aprofeite d’aqueu bilhet per balhar lu liam d’un pitit site que ‘massa daus haiku, per aquò, vos fau pichar aquí (>fr).

Publicités

Pòdetz far la linga de palha aquí :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.