Quand l’orographe couchait les Pyrénées

Franz Schrader, un jeune pyrénéiste, est à l’origine, avec ses amis du Club alpin français, d’une véritable révolution en matière de méthode et d’instrumentation, pour le dessin des cartes topographiques.

 

Publicités

Un commentaire sur « Quand l’orographe couchait les Pyrénées »

Les commentaires sont fermés.