Quand l’orographe couchait les Pyrénées

Franz Schrader, un jeune pyrénéiste, est à l’origine, avec ses amis du Club alpin français, d’une véritable révolution en matière de méthode et d’instrumentation, pour le dessin des cartes topographiques.

 

Publicités

Une réflexion sur “Quand l’orographe couchait les Pyrénées

  1. aredius44 28/01/2018 / 21:37

    Merci. Article fort intéressant.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.