Quand l’orographe couchait les Pyrénées

Franz Schrader, un jeune pyrénéiste, est à l’origine, avec ses amis du Club alpin français, d’une véritable révolution en matière de méthode et d’instrumentation, pour le dessin des cartes topographiques.

 

Publicités

Une réflexion sur “Quand l’orographe couchait les Pyrénées

Pòdetz far la linga de palha aquí :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s