Un cròs per la vacha

‘Quò semla que per los paisans dau Japon ancian, qu’eriá coma per los dau Lemosin, e queraque be un pauc pertot, la vacha eriá ‘na pertida de la familha…

A droite de la porte de notre maison, une ancienne ouverture, à peine obstruée par une vilaine planche de contreplaqué. C’était, autrefois, la porte d’entrée pour la vache. Les paysans avaient à l’époque une vache pour le travail des champs. Il y avait une pièce pour la vache, située à proximité du doma, l’entrée traditionnelle. On m’a expliqué […]

via L’entrée de la vache — à la campagne au japon

Publicités

Une réflexion sur “Un cròs per la vacha

  1. aredius44 30/05/2017 / 18:27

    Lors de mon séjour au Japon…en 72, j’ai habité chez l’habitant (rare !) via l’association Servas. Et j’ai vu… non une vache dans la maison, mais une voiture. Car, au moins à Tokyo, les ruelles ne permettent pas d’y laisser une voiture. Mon étonnement fut aussi le fait que les grosses motos japonaises, nous n’en voyions guère. Par contre des toutes petites oui. Et comme équipement de cuisine, un trépied à gaz comme celui de nos lessiveuses (utilisé aussi pour les conserves). Pas de meubles, mais un O furo parfois creusé dans la pierre.

    http://lefenetrou.blogspot.fr/search/label/Japon

    J'aime

Les commentaires sont fermés.