6 de febrier

Lu mòt dau jorn es un mòt usat dins la filosofia d’Alemanha, e malaürosadament per se, per los complotistes d’eistresma dreicha sus la tiala. Fasetz ‘quò que voletz coma ‘quela informaci’, setz liures…

E coma trabalhe pas per ‘quela gent, un haiku de la culhida d’estiu :

L’erba s’esfradassa
Pro per laissar gitar
La margarita.

(\_/)
=°·°=
“)_(“

Le mot du jour est pour son infortune utilisé par un groupe complotiste sur la toile, groupe dont la pensée puise ses sources dans l’extrême-droite américaine, contre l’état fédéral américain (sur une base individualiste, pas anarchiste), contre les juifs (en les associant systématiquement à l’argent et à un pouvoir secret, ce qui est une des bases de l’antisémitisme), contre les franc-maçons et les gays. Libre à vous de faire des recherches à partir de ces quelques information…

Comme je ne désire pas faire de propaganda pour ces gens-là, un haiku tiré de la cueillette estivale – il n’est pas une traduction stricto-sensu du haiku en limousin :

Herbe s’agite
Trop pour donner de la gîte
À marguerite.

Publicités