Haiku dau jorn

La terror d’enquera :

A la forcha
L’Audi® Charlie dau fadart
Los meus frens cridan.

Son vertadierament mòrt ‘questa vetz.

charbDessenh dau Charb

La terreur toujours :

Au croisement
L’Audi® Charlie du chaufard
Mes freins chantent forts.

-!-

Eu torna, lu mes daus haïku, lu NaHaiWriMo, d’enquera ujan dins la linga lemosina. Lu temps d’una mesada, vos fau escrire d’aquilhs pitits poëmas sus ‘quò que vos passa per la testa, o sus ‘na tematica coma iò fan los-las haïjin dau monde.

nahaiwrimoc

-!-

E la colha dau jorn :

Ah non Elise faut pas faire preuve d’angélisme. C’est justement ceux qui ne sont pas « Charlie » qu’il faut repérer

Publicités