Un haiku, entau lu ser, sus la becana

Un haiku, entau, arser, sus la becana, apres lu trabalh:

Au mitan dau buesc
Verdejant,
Lu perfum d’una flor de març.

Qui de nous n’a pas voulu s’évader le temps d’un week-end à vélo en Provence ? . En effet, au printemps, on a juste envie de « PROFITER » du soleil provençale. C’est la saison idéale pour des balades à vélo entre ocres et vergers en fleurs.

Le haiku à bicyclette d’hier au soir, en rentrant du boulot :

Dans la forêt,
Frondaison,
Le parfum d’une seule violette.

Abandonné et attaché avec une chaîne à son tronc en 1914, le vélo est aujourd’hui partiellement « mangé » par l’arbre.

 

_____

Per trobar quauques haïku analisats, espelhats, copilhats dins tots los sens per ne’n tirar, ne’n comprener l’eime, fau ‘nar sus :

-!-

Publicités